Battre les bookmakers

Courbes et graphiques utilisés pour parier

Comprendre le fonctionnement du bookmaker nous donne des indices pour trouver des failles. Si vous avez lu nos articles sur comment les bookmakers fonctionnent et comment ils calculent leurs côtes, vous avez peut-être déjà trouvé ces indices. Loin de vous dire que nous connaissons toutes les stratégies pour battre les bookmakers, voici simplement quelques pistes que nous allons explorer dans cet article : 

  • Mettre en concurrence les bookmakers
  • Vérifier les côtes à l’ouverture des marchés
  • Automatiser les analyses
  • Avoir plus d’informations que les bookmakers

Comparer les côtes des bookmakers

Cette piste est la plus simple à mettre en œuvre : la comparaison des côtes. En effet, nous la avons déjà l’habitude de comparer au quotidien pour nos achats courants. Tout comme pour acheter un téléphone ou un four, nous comparons le prix de chaque magasin pour s’assurer que nous allons acheter au meilleur prix. Dans les paris sportifs, nous pouvons faire la même chose ! 

Comme nous l’avons vu, chaque bookmaker détermine ses côtes en fonction des probabilités qu’il a préalablement calculées. Toutefois, ils n’ont pas tous les mêmes critères d’analyse et de pondération. De plus, chaque bookmaker ajuste à la baisse ses côtes en fonction de la marge qu’il souhaite obtenir sur chaque pari. Là encore, chaque bookmaker fait des choix  différents.

Et la cerise sur le gâteau : les comparateurs de côte existent déjà ! Grâce à eux, vous pouvez identifier facilement le bookmaker qui propose la meilleure côte sur le pari que vous souhaitez faire. Par conséquent, vous pouvez gagner plus d’argent en choisissant le bon bookmaker !
Si l’on devait ne vous en citer qu’un, nous vous conseillerions forcément Oddsportal qui est la référence actuellement. C’est un site qui compare plus de 60 bookmakers dans le monde. Vous trouverez probablement ceux accessibles dans votre pays. La seule chose qu’il vous reste à faire ? Ouvrir des comptes chez le maximum de bookmakers accessibles pour vous. 

Etre prêt à parier à la sortie de la côte

Sprinteur sur la ligne de départ d'une course

Une deuxième piste intéressante est de parier proche des côtes d’ouverture. Souvenez-vous, nous avons vu que ces côtes sont les premières publiées. Elles sont tout droit sorties des algorithmes des bookmakers, environ une semaine avant le match. Il arrive qu’il y ait des erreurs de côte à leur sortie, car certaines informations ne sont pas encore publiées ou pas encore prises en compte par le bookmaker. Il se peut donc que les côtes baissent ensuite les jours suivants, en fonction des actualités.

Attention toutefois, cette stratégie n’est pas gagnante à 100%. En effet, tout comme des actualités peuvent faire évoluer les côtes à la baisse (car les probabilités de victoire augmentent pour une équipe), elles peuvent également les faire évoluer à la hausse (le favori ne l’est plus suite à une blessure du joueur vedette par exemple).

De plus, cette solution nécessite un outil qui puisse vous alerter lors de la sortie des côtes par les bookmakers. Vous pourrez facilement trouver des outils pour les bookmakers qui proposent des accès à leur base de données avec des API (comme Pinnacle, Matchbook) mais cela vous limite en nombre de bookmakers. Cela met donc à mal la première piste évoquée ci-dessus. Vous pouvez peut-être trouver des outils avec vos bookmakers mais ils seront payants comme Pinny Alert ou Tipstop par exemple.

Automatiser vos analyses pour les rejouer

Prochaine piste : l’automatisation des analyses. Cette solution est un peu plus complexe que les deux premières car elle nécessite plus de travail de votre part, et quelques connaissances techniques.

En effet, le principe est tout d’abord de réfléchir à une trame d’analyse à chaque fois que vous souhaitez parier sur un match. Et ensuite d’automatiser cette analyse le plus possible. Collectez les données statistiques, collectez des actualités et faites la même chose que les bookmakers : créez un algorithme

Vous l’aurez compris, il sera plus facile d’automatiser des calculs basés sur des statistiques (car ce sont déjà des chiffres) que sur des actualités qu’il faut arriver à transposer en nombre pour calculer des probabilités. De plus, il faut avoir quelques connaissances techniques pour collecter les données (au fur et à mesure des journées) et coder l’algorithme.

Pour contrer ce problème, vous pouvez vous intéresser aux algorithmes proposés sur Internet. Ils ont déjà automatisé l’analyse pour vous, mais malheureusement vous ne pouvez pas choisir les critères de l’analyse. Vous pouvez ensuite réaliser votre propre analyse sur les actualités pour confirmer la proposition de l’algorithme. 

Notre plateforme Bet Assistant vous propose une fonctionnalité de créateur de stratégie. Grâce à elle, c’est vous qui sélectionnez les critères sur l’ensemble des statistiques disponibles. Ensuite, paramétrez les alertes pour recevoir la liste des matchs correspondant à vos critères au moment où vous le souhaitez : jour de match, veille de match et jusqu’à J-7.

Se spécialiser dans un marché de niche

Notre dernière proposition est de se concentrer sur une compétition précise et si possible une compétition ou un sport peu médiatisé. Les matchs liés à ces compétitions ou sports sont appelés “marché de niche”.

Ces compétitions étant moins médiatisées, peu d’informations circulent à leur sujet. Et les bookmakers n’iront pas forcément en chercher, ou de manière moins systématique que sur les grandes compétitions. 

Trouvez des informations ou actualités très précises sur ces compétitions,  et vous aurez alors une longueur d’avance sur les bookmakers. Vous pourrez plus facilement détecter des erreurs de côte. Là encore, avoir des comptes chez plusieurs bookmakers peut vous permettre de détecter ceux qui ont des informations sur ces marchés de niche.

Cette technique est complexe à mettre en œuvre car elle nécessite un long travail de recherche. Cela vous prendra en effet du temps de détecter ces compétitions et les sources d’informations que les bookmakers n’ont pas.

Objectif : trouver des valuebets

Toutes ces actions nous permettrons d’avoir un avantage sur les bookmakers mais lequel exactement ? C’est ce que l’on appelle des “valuebets“. 

C’est l’une des rares stratégies gagnantes sur le long terme face aux bookmakers. Nous détaillerons cette stratégie dans un prochain article et verrons comment mettre en pratique les astuces vues ici.